ecopaysage

Fauche tardive, création de zone refuge, lutte contre les invasives ... il existes des alternatives dans la gestion du paysage.

Alors que les entreprises classiques d’aménagement et d’entretien paysagers n’intègrent que trop rarement la protection de la nature dans leur prestation, ÖKOTOP inverse cette logique et fait de la biodiversité le cœur de sa démarche.

 

 

La nature des espaces et leur bonne connaissance permet souvent de proposer des solutions simples de gestion.  Réutiliser au maximum les déchets verts (tontes, feuilles, tailles de haies …), différer les périodes d’entretien afin de ne pas perturber les cycles de reproduction, réduire les arrosages, protéger les sols, privilégier la plantation d’espèce rustiques, vivaces et si possibles indigènes, limiter la tontes aux espaces de prestige ou très utilisés par le public et bien sûr abolir l’usage des herbicides chimique.

 

 

Ces notions sont la base de la gestion différenciée des espaces verts et se déclinent de manière opérationnelle en fonction des milieux et de l’importance des travaux d’entretien. Une gamme d’outillage alternative et performante est d’ailleurs existante.

 

 

ÖKOTOP dans son souci constant de préserver la faune et la flore sauvage intègre à la gestion écologique du paysage des solutions pour protéger, développer ou même de réintroduire des espèces. Ainsi, le paillage, le bois mort, les prairies fleuries, les plantes grimpantes, les herbes hautes, les haies vives sont des zones privilégiées pour la biodiversité,

 

D’autres éléments de paysage sont extrêmement précieux pour le développement des écosystèmes, les pièces d’eaux. Qu’elles soient naturelles ou artificielles les mares, en plus de leur rôle dans la gestion des eaux de pluie, abritent souvent une faune et une flore spécifique qui jouent un rôle essentiel dans l’équilibre naturel de l’espace vert.

 

Enfin, ÖKOTOP a aussi la possibilité de proposer d’autre types d’abris et de refuges aux animaux en introduisant dans les espaces des hôtels à insectes pour favoriser la reproduction et la protection des espèces mais aussi des nichoirs pour les oiseaux, des gîtes à chauve-souris ou encore des abris à hérisson. L’implantation de ruches voir peut même être envisagée dans certaines circonstances

 

Gestion en fauche jardinée
Gestion en fauche jardinée
les pièces d'eau sont des réservoirs de biodiveristé
les pièces d'eau sont des réservoirs de biodiveristé
Du mobilier specifique peut être implanter pour accueillir la faune locale.
Du mobilier specifique peut être implanter pour accueillir la faune locale.